Spéciale startup: comment bien “pitcher”

Entrepreneur, vous savez l’importance qu’occupe un pitch. Pitcher demande technique et préparation. Il représente la chance qui vous permet d’acquérir un client ou un investisseur afin que votre entreprise prospère. Mais alors, comment bien pitcher ?

Le pitch

Le pitch est une courte présentation durant laquelle, l’entrepreneur ou futur entrepreneur argumente sur les services ou les produits de son  projet. Il dure environ 1 à 5 minutes. Les arguments doivent donc être de suite percutants pour capter rapidement l’attention de son interlocuteur. Le but est qu’à la fin du pitch, son interlocuteur ait envie d’en savoir plus sur lui. Et dans les meilleurs des cas, à conclure directement une affaire.

On peut pitcher oralement : par téléphone ou en vidéo par exemple, ou par écrit.

Les essentiels d’un pitch

Dans un pitch, il y a les informations indispensables à ne pas omettre.

Commencez à pitcher par une phrase introductive. Puis, présentez-vous : qui êtes-vous et quel est le nom de votre entreprise ?

Puis, posez la problématique. Il est préférable d’utiliser une formulation qui peut englober l’ensemble de l’assemblée. Que votre interlocuteur se sente concerné par cette problématique. Ainsi, il sera curieux de savoir, quelle est la solution ? La solution sera évidemment votre projet. Argumentez, comment votre projet va résoudre cette situation. Montrez que ce projet a le plein potentiel face à la situation. Et surtout que l’entreprise s’est ouvert d’autres voix grâce à l’exécution de cette solution.

Ainsi, vous appuyez sur le fait que votre produit, vos services, votre projet est réalisable et réaliste. N’hésitez pas à donner des explications et à donner les détails sur la réalisation : les équipes, l’entreprise.

Enfin, terminez votre pitch par une conclusion ayant un rappel de votre projet.

Comment bien pitcher ?

Pitcher demande une préparation. Effectuer au préalable une répétition est la clef de la réussite de votre pitch. Adopter durant la répétition l’attitude, le ton, les gestes que vous allez faire. Essayer de vous mettre à l’aise, faites comme si vous racontez une histoire, votre histoire. Restez clair, précis et concis. Vous pouvez jouer sur votre voix. N’hésitez pas à marquer les silences, cela accentue l’effet suspens.

Un pitch est l’occasion pour vous de montrer que vous êtes un de passionné, que vous aimez ce que vous faites. N’oubliez donc pas de sourire.

Et plus tôt, cherchez à savoir à qui vous vous adressez. Chaque auditoire nécessite un discours spécifique. Ainsi, vous n’aurez pas de mauvaise surprise.

Enfin, n’oubliez pas que vous présentez un projet. Développez les arguments avec suite logique et pertinence. Présentez vos collaborateurs et misez sur la valeur humaine.

Comment se former au digital ?
Conseils et astuces pour gérer le budget d’une entreprise